Nos poubelles

Après la réunion du 26 juin sur la redevance incitative, il a été décidé que les habitants de la COM COM du Porhoët, qui sont en désaccord avec cette redevance incitative et qui veulent contester leur facture, ont la possibilité de ne pas la payer dans l’immédiat (il est possible de retarder le paiement de 2 mois en toute légalité).

Ces personnes peuvent nous transmettre, par email  ou par courrier, la photocopie de leur facture afin que l’on puisse vérifier la conformité de celle-ci. Nous les informerons par la suite des possibles actions.

Nous avons pris contact avec le Président de l’association NTCP (Nos Très Chères Poubelles) et nous sommes en accord avec ses membres pour dénoncer les conséquences de la redevance mise en place par le SMICTOM depuis 2015.

Vous le savez déjà, la première conséquence est que nous ne pourrons pas sortir nos poubelles toutes les semaines sans supporter un surcoût. Le nouveau forfait de base correspond à 18 levées annuelles, c’est à dire une levée toutes les 3 semaines environ à la place des 50 levées opérées auparavant. 
Exemple : pour un foyer de deux personnes disposant d’un bac de 120 litres, le prix annuel dont il devra s’acquitter pour 18 levées est de 175 €. Ce nouveau tarif peut apparaître plus économique par rapport au prix payé en 2014 qui était de 186 € environ.

Cependant il n’en est rien car, si par exemple, nous comparons ces prix pour une même fréquence de levées soit 25 en 2014 et 2015, le tarif passe de 186 € pour 2014 à 193,20 € pour 2015. (Si vous souhaitez faire la même comparaison avec 50 levées annuelles vous trouverez la grille tarifaire en pièce jointe)

Cette simple démonstration indique bien une réelle augmentation de 3,88%. A notre avis, rares sont les foyers qui, sur le territoire soumis au nouveau système, ont pu bénéficier au cours de la même période, d’une aussi conséquente augmentation de leurs revenus! En tout cas, certainement pas les personnes payées au SMIC ou les personnes retraitées ou les personnes en quête d’un travail… Pour information, le revenu moyen net déclaré par foyer fiscal sur la commune de Ménéac est de 17 488 € par an soit 1458 € par mois (rappelons: par foyer fiscal et non par personne!) Le taux d’inflation en 2014 a été de 0,5%, donc la plupart des foyers n’ont pas eu, ou très peu, d’augmentation de leurs revenus en 2014. (info INSEE)

Le SMICTOM va réaliser des économies puisqu’il aura moins de tonnes de déchets à traiter. En effet, toute personne sensée se «débrouillera» pour ne pas dépasser les 18 levées! C’est ce qu’on appelle en économie, une restructuration des dépenses! Le SMICTOM diminue ses dépenses et augmente ses recettes pour un service qui pénalise des utilisateurs qui n’ont pas vraiment d’autre choix que d’être les «pigeons»!

Car le SMICTOM ne va pas réduire les rotations de camions. En effet, les camions devront réaliser leurs tournées tous les mercredis puisqu’ils ne sauront pas quel foyer sortira ou ne sortira pas son bac vert. Le SMICTOM nous «invente» une redevance soit disant incitative pour préserver notre l’environnement, c’est bien, mais ses camions pollueront autant qu’avant, c’est inadmissible, et comme le prix du gas-oil est passé de 1,35 € à 1,15€ en 1 an, soit une diminution de près de 15%, il est aisé de calculer le gain de l’entreprise!

Notre crainte liée à cette redevance «punitive» est que certains peuvent être tentés de déposer leurs déchets dans les grands bacs des villages voisins non encore soumis à ce système injuste ou encore plus simplement dans la nature! De quel progrès environnemental parlent-ils!

En résumé : 
Le coût de revient de la tonne d’ordures ménagères traitée va baisser par :

– une baisse du tonnage des ordures à traiter

– une diminution, grâce à la conjoncture, du coût du gas-oil. A notre avis, il était plus judicieux, plus juste et plus simple de diminuer les rotations des camions en instaurant une levée des bacs verts tous les 15 jours en alternance avec les bacs jaunes. Cette solution aurait représenté sur 4 semaines, 4 tournées au lieu de 6 actuellement et permis d’avoir pour une année 25 levées des bacs verts au lieu des 18 proposées.

En augmentant de près de 4% la redevance le SMICTOM gagne sur tous les tableaux à nos dépens !